Jennifer décroche une médaille de bronze !

 
Escalade de vitesse: A la coupe d’Europe à Tarnow en Pologne Jennifer monte sur le podium elle se classe troisième cadette derrière une polonaise et une italienne.
La voilà qualifiée pour le championnat du monde d’escalade de vitesse à Insbrück en Autriche en septembre!
En attendant, l’entraînement continue pour une prochaine coupe d’Europe à Bologne en Italie en juin.
Félicitations !

Escapade en Grèce

Stéphane nous l’avait proposé lors de L’ AG du club : un trip-escalade d’une douzaine de jours à Kalymnos la petite ile paradis de la grimpe, il en est revenu avec quelques images et un mail :

« Pendant que certains randonnaient dans le Queyras, d’autres grimpaient au soleil… voilà quelques photos de Kalymnos et Telendos, petites îles Grecques paumées au fin fond de la mer Egée, paradis de la grimpe en 3D ! à faire et à refaire ! »

Le message est passé !

Hommage

 

C’est avec tristesse que nous avons appris  la disparition tragique d’Ueli Steck.

Comme les quelques personnes du CMEV présentes ce soir là en 2014  aux Rencontres du Cinéma de Montagne à Grenoble, pour la présentation de son film « on ne marche qu’une fois sur la lune »,  j’avais trouvé le petit homme bien sympathique, doté d’un humour naturel dans sa façon de raconter, avec un drôle d’accent, ses exploits en alpinisme ( hors normes !) d’une manière très simple, cet Helvète nourri à la raclette faisait dans ses ascensions des choses pas comme les autres en rajoutant surtout de la vitesse, le chrono comme leitmotiv pour revisiter les classiques, avaler tout en temps record ce qui lui valu d’ailleurs le nom de speedman … Etonnant me dis-je d’être si pressé pour un Suisse !

Son plus bel exploit restera la face sud de l’Annapurna en solo, cette muraille de 2500 m de roc et glace escaladée en un temps record, moins de 28 heures ! La « Swiss-machine »  est entré   ainsi directement dans la légende,  au panthéon des grands noms de l’Himalayisme. Ueli, avait imaginée cet exploit extraordinaire et  l’a réalisé.

Bien sur nous nous étions intéréssés de prés à son dernier projet d’envergure : l’ enchainement Everest – Lhotse  car c’est au pied de ces montagnes que nous avions randonné en octobre dernier, cotoyé ces masses imposantes et ramené quelques clichés sous différentes lumières.

 

 

 

 

 

C’est à  l altitude de 7200 m sur les pentes du Nupse (au premier plan devant François et le guide) qu Ueli  disparaitra tragiquement ..

Il sera incinéré selon
la tradition locale au monastère de Tengboche, (village ou nous avions séjourné), ces cendres seront surement dispersés et le vent les emportera tout comme les prières des drapeaux …

 

 

 

WE de la Pentecôte à Naves.

Adossé au Beaufortain, cette vallée se situe sur le versant ensoleillé de la Tarentaise. Le propriétaire du gite de Naves (où plusieurs d’entre nous sont allés dans l’hiver) l’a définitivement réservé pour nous, pour Pentecôte (du vendredi soir au lundi).Le gite est situé sur la commune de Naves, en Savoie, au dessus de La Léchère. Il est composé d’une salle et de 2 dortoirs (19 couchages au total). La  nuitée coûte 15€/personne, payable en liquide!

Autour du gite :

  • De la Rando ,de jolies balades plus ou moins longues
  • Du VTT : Montée au Quermoz 2300m pour les plus ambitieux…ou évolution sur le plateau des Terreaux jusqu’au refuge de Beurre.
  • De l’escalade à la Roche des Foyères, falaise de gneiss côta : 4c à 6b+ (possibilité de grandes voies de 4 à 6 longueurs).

Une douzaine de personnes sont déjà inscrites, en cas d’énorme affluence, d’autres gîtes existent dans le village…

Pour plus de renseignements voir avec Pascal Bergeret ou Pierre Popelin.

De la Rando à Skis /Raquettes sans frontières …

Le Quéras pour cadre du WE de Pâques du 15 au 17 Mai, un choix judicieux d’Elisabeth et Yves,les organisateurs. En effet il « restait  » suffisamment de neige et de plus nous n’y étions pas encore allés. (plus de quinze ans de sorties Club, restreint forcement le choix des refuges !)

Jour 1 : Départ des trois voitures ( 10 participants )pour les Hautes -Alpes direction Molines en Queras. Montée au refuge Agnel 2580m, notre « camp de base » à quelques encablures du col éponyme ( le plus haut col frontalier des Alpes). L’ arrivée à midi laissait la possibilité de monter jusqu’à la Crête de L’ Eychassier ou d’observer le ballet des « Kites » venus en nombre.

Jour 2 :Départ à 8 heures pour le Tour du pain de sucre par le Col Vieux, face à la Taillante et la Brèche de Ruine.  Descente d’un couloir raide puis « repeautage » – Traversée jusqu’au pic d’Asti et retour par le Col Agnel. Une incursion en Italie par les sommets avec des vues intéressantes sur le Mont Viso.

Jour 3 : Montée matinale en direction du Caramantran, au col de Chamoussière. Descente dans le vallon puis remontée à la Pointe des Sagnes longues ( 3032m) par une arête de neige. La longue descente qui s’en suivra (3/4 d’heures!) nous mènera directement aux voitures aux alentours de 13h.

Un WE trés réussi au niveau de la météo ( on avait eu le pire à la Pra l’année dernière !) La neige était un peu durcie par le vent mais nous a permis de tracer de belles courbes ou virages serrés ( Pascal s’est fait plaisir !). Une  mention spéciale aux deux raquetteurs pour qui les distances à la descente  paraissent s’allonger …

Prochain RDV à la Pentecôte du coté de la Savoie …